UTAH

- Moab : C'est une petite ville typique, jeune et dynamique. Le centre ville est très agréable. Nous avons choisi d'y séjourner deux jours afin de visiter le Parc des Arches et Canyonlands, avant de nous rendre à Bryce Canyon. Pour la rejoindre depuis Monument Valley, nous avons fait une halte au Mexican Hat, formation rocheuse étonnante qui ressemble à un chapeau mexicain, comme le nom l'indique. Elle a d'ailleurs donné son nom à un tout petit village au milieu de nulle part. La route jusqu'à Moab était pleine de surprises : nous avons aperçu des daims, des chevaux sauvages, un élevage de lamas. Nous voyions parfois s'élever des tourbillons de poussière, phénomène auquel nous n'avions jamais assisté.
Le motel Moab Valley Inn où nous avons passé deux nuits est de très bonne qualité. Sa piscine et son jacuzzi sont fort appréciables après avoir subi la fournaise des Parcs Nationaux.
Au-delà de la proximité de ces sites qui en font une halte idéalement située, Moab a beaucoup à offrir pour un court séjour : ses rues sont très accueillantes, ses restaurants et ses cafés très sympas et ses boutiques de souvenirs amusantes et étonnantes. Les magasins de sport ne sont pas en reste : il y a en effet une tradition de longue date à Moab pour ce qui est du VTT et du rafting. On sent d'ailleurs les habitants très proches de la nature.
Le deuxième soir, nous avons décidé de nous balader en ville afin de nous imprégner de l'ambiance. En nous éloignant de Main Street pour rejoindre un endroit plus reculé, nous avons eu la surprise de voir un vieux chariot sur rails rouillé qui servait autrefois à transporter l'or. Cela nous a ramenés au 19ème siècle, lorsque la ruée vers l'or battait son plein. 
Enfin, on y mange très bien. Dans les restaurants typiques, bien sûr, mais également au Denny's, chaîne de restaurants dont nous ignorions l'existence, et qui nous a très agréablement surpris. Le rapport qualité-prix y est excellent. De plus, il reste ouvert tard, ce qui fut un avantage lorsque nous sommes revenus tard du Parc des Arches que nous avons voulu visiter au coucher de soleil. Tous les restaurants étaient fermés, mais l'une des serveuses nous a donc orientés vers le Denny's, dans un geste commercial très appréciable qui fait partie de l'amabilité et la disponibilité typiquement américaines. Le deuxième soir, nous avons diné au restaurant Zak Pizza sur Main Street. Les plats y sont de qualité, notamment les pizzas au feu de bois, la viande rouge et les desserts. La déco est vraiment sympa.
Au supermarché, le choix au rayon alimentation est remarquable. Vous pouvez composer votre propre salade, aussi bien de fruits que de légumes : de nombreux étals au rayon frais sont à votre disposition et vous remplissez votre barquette à votre guise.
Pour toutes ces raisons, nous conseillons vivement une halte à Moab à qui voudrait visiter les Parcs Nationaux de l'Utah.


- Arches National Park : C'est un petit parc étonnant qui regroupe la plus grande concentration d’arcs naturels au monde, modelés dans du magnifique grès rouge, de toutes dimensions. Certaines dépassent quatre-vingt mètres de portée. Une route goudronnée d’environ 23 miles traverse le parc du nord au sud. La plupart de ces arches sont facilement accessibles en voiture ou après un quart d'heure de marche. Les plus célèbres sont Landscape Arch, une lame de roche de 90 mètres de long au-dessus d'un amphithéâtre de grès, Double Arch, et Delicate Arch, devenue l'image d'Épinal de l'Utah, qui figure sur les plaques minéralogiques de l'état.
Il existe également d’autres formations rocheuses fantaisistes : rochers suspendus (comme Balanced Rock), cheminées de fées, falaises rouges vertigineuses.
Nous avons donc visité le parc en fin de journée pour pouvoir l'admirer au coucher de soleil. Les couleurs y étaient fabuleuses. Nous avons fini par Delicate Arch, et la balade pédestre de deux kilomètres pour y accéder était plutôt physique sur la fin avec la montée. Mais l'effort en valait largement la peine.


- Canyonlands : Canyonlands offre un condensé des plus grandioses paysages de l'Ouest. C'est un parc très étendu et il dispose de nombreux lieux remarquables : Island in the Sky, Grand View Point Overlook (le plus impressionnant), Mesa Arch, Needles Overlook, the Maze (le labyrinthe) qui est l'un des endroits les plus reculés des U.S.A.
Ses formations rocheuses modelées par l'érosion ont des contours et des couleurs infiniment variés. Imposantes, elles ressemblent à des arcs ou à des aiguilles, composant ainsi des fantaisies géologiques qui font de cette région un lieu unique. De vastes étendues de collines et de mesas (ces classiques formations géologiques vues et revues dans les westerns) emplissent chaque panorama.
Par endroits, la végétation est d'un vert étonnamment profond si l'on tient compte de l'aridité de l'endroit et de la chaleur épaisse, aggravées par un vent chaud. Plusieurs trails sont proposés, dont un qui conduit à un immense cratère à l'origine inconnue qui attise la curiosité des visiteurs. La vue en surplomb le rend encore plus impressionnant.


- En repartant de Canyonlands, nous avons fait une halte au Dead Horse State Park. Ce dernier n'étant pas un parc national mais un parc d'état, le pass n'est pas valide pour y accéder et on doit s'acquitter de la somme de 10 $ par véhicule. Heureusement, la vue panoramique sur la rivière Colorado et ses méandres est fantastique. Un itinéraire de randonnées fait le tour du parc, permettant l'accès à tous les points de vue.


- Capitol Reef National Park : Ce parc sauvage est le moins fréquenté des parcs nationaux de l'Utah. Pourtant, il serait dommage de ne pas s'y arrêter. Il s'étend dans des zones élevées et semi-arides. Il est essentiellement composé d'arches naturelles et de canyons, mais il y a beaucoup de variations dans les différents types de paysages. Là également, le contraste de couleurs entre la roche et la végétation est remarquable. Il regorge de nombreuses richesses géologiques, animales, végétales et culturelles.
À l'entrée se trouve un verger magnifique à l'attention des visiteurs qui peuvent manger des fruits. L'ambiance y est bucolique. À l’Oasis de Fruita, on peut  apercevoir des daims sur les prés verdoyants. Cathedral Valley, avec ses immenses monolithes, est l'une des plus belles parties du parc, mais l'une des plus difficiles d'accès également (on ne peut s'y rendre qu'en 4x4). Elle jouit d'un cadre époustouflant. La route du parc se termine dans un grand canyon encaissé qui offre un paysage surprenant.


- National Scenic Byway 12 : Il s'agit d'une route pittoresque qui relie Capitol Reef à Bryce canyon. Elle s'élève de 1200 à 3300 mètres d'altitude et remonte des canyons, contourne des falaises imprenables, des parois aux roches striées, traverse des forêts de bouleaux puis de pins. Elle est à elle seule l'attraction touristique majeure de l'Utah. Ces massifs rocheux tirant sur le rouge et le jaune sont recouverts de forêts d'épineux et traversés par des rivières.
Au Grand Staircase-Escalante National Monument, vous pourrez admirer une forêt pétrifiée, des canyons rougeoyants, et le plateau des Kaiparowits. Arrivés à Cannonville, n'hésitez pas à faire un détour vers le Kodachrome Basin State Park aux paysages rocheux multicolores. Red Canyon, surnommé "Little Bryce", est situé à l'ouest de Bryce Canyon et propose le même genre de paysage.


- Bryce Canyon National Park : Site spectaculaire, il s'agit plus d'un gigantesque amphithéâtre que d'un véritable canyon. Il est en forme de fer à cheval et composé d'incroyables pics de couleur, de tourelles, de "hoodoos" (grandes cheminées de terre orangées), de temples et de minarets naturels. La végétation est essentiellement constituée de pins "ponderosa" et de cèdres. Des pétroglyphes témoignent qu'il était habité il y a des millions d'années. Il est certes moins grandiose que le Grand Canyon, mais plus typique d'un point de vue géologique : ses spirales rocheuses sont très caractéristiques, et son argile rougie par l'oxyde de fer lui donne des couleurs extraordinaires, notamment rouge, rose et crème. Cette véritable merveille de la nature est absolument incontournable.
Une route panoramique suit le plateau déchiqueté et donne accès aux 14 points de vue du parc. On peut même voir le Grand Canyon et le Lac Powell. Sunset Point, Sunrise Point, Rainbow Point et Bryce Point sont à couper le souffle. De nombreuses randonnées sont proposées, ainsi que des balades à cheval et des survols en avion.
Nous avons d'abord visité Bryce Canyon au coucher de soleil, avant d'y retourner le lendemain matin. Ses formations rocheuses, dotées de contours étranges, étaient scintillantes  et empreintes de couleurs chaudes. Par contre, le site étant situé à haute altitude, sachez que les matinées et les soirées sont souvent fraîches. 

Publié le 13 août 2013