Autriche

En juin 2012, nous nous sommes rendus en Autriche. Après y avoir fait deux brèves excursions depuis la République Tchèque en 2009 et la Slovénie en 2010, nous nous sommes enfin décidés à y passer un séjour de deux semaines. Nous ne l'avons pas regretté : ce pays regorge de nombreux trésors, et ce dans divers domaines : paysages, villes, villages, histoire, architecture, culture, gastronomie… Du coup, nous y sommes retournés en août 2014 lors d’un séjour combiné avec la Slovénie. Les variations climatiques d'une région à l'autre, entraînant parfois des écarts de températures conséquents du jour au lendemain, voire dans une même journée, ont rendu ces voyages éprouvants par moments, mais heureusement sans en gâcher le plaisir. Finalement, la seule ombre au tableau est le prix exagérément élevé de certains parkings, certains péages (qui sont obligatoires même si vous possédez la vignette), et l'accès à certains sites remarquables.
La capitale, Vienne, est une ville impériale à la fois fastueuse, raffinée et branchée. Avec Salzbourg et Innsbruck, elle témoigne du passé glorieux du pays, digne héritage des Habsbourg. Fière de son passé, l'Autriche n'en demeure pas moins ouverte et avant-gardiste. Le traditionalisme et le modernisme s'y côtoient sans problème comme à Graz ou à Linz.
Très touristique en toute saison et idéalement située au cœur de l'Europe, elle ne cesse de nous surprendre, entre contrastes et diversité. Essentiellement constituée de montagnes, les Alpes en sont naturellement les plus pittoresques, avec une mention spéciale pour le Tyrol et Innsbruck, ville qui fait désormais partie de nos favorites avec Prague et Ljubljana.
Nous en avons d'ailleurs profité pour passer une nuit à Ljubljana, retournant avec un grand bonheur en Slovénie deux ans après. Nous avons également fait des excursions dans les autres pays frontaliers : la Hongrie, l'Italie, le Liechtenstein, la Suisse, l'Allemagne, la République Tchèque (3 ans après !) et la Slovaquie.
Le cœur de l'Europe… définitivement.

Vienne

Ville impériale traversée par le Danube qui regorge d'édifices gothiques, baroques ou néoclassiques, elle fait partie des capitales européennes incontournables. Honnêtement, nous avons trouvé Prague plus belle : en effet, la capitale tchèque jouit d'un centre ville étendu nullement entaché d'immeubles modernes qui en rompent l'harmonie. On n'y rencontre que des édifices authentiques et colorés, chargés d'histoire. Quant au centre de Vienne, il est encore plus étendu mais les lieux historiques à l'architecture raffinée sont parfois entrecoupés de bâtiments plus modernes dont certains ont assez mal vieilli. Elle n'en reste pas moins une ville magnifique qui nous a laissé un excellent souvenir.
La résidence des Habsbourg pourrait être une ville à elle seule tant elle est étendue et regorge de nombreux trésors historiques et architecturaux, entre le palais, les appartements impériaux, le musée de l'Impératrice Sissi, la chapelle, la Bibliothèque Nationale, le manège espagnol...
Les monuments historiques sont nombreux : l'incontournable Opéra de Vienne, véritable référence en la matière, mais également l'Hôtel de Ville, le Burgstheater, le Parlement, le Musée des Beaux-Arts… Inutile de dire que plusieurs jours sont nécessaires à la visite de la ville.
N'hésitez pas à flâner dans le jardin Burggarten et sa célèbre statue de Mozart, ainsi que dans les rues piétonnes. Faites une halte à l'église des Dominicains et ses splendides fresques, puis à l'étonnante Cathédrale Stephansdom, savant mélange de styles. Sa toiture zébrée et colorée vaut à elle seule le coup d'œil. Vous pouvez en rejoindre le sommet pour une poignée d'euros et de nombreuses marches à gravir le long d'un escalier en colimaçon. La vue sur la Stephanplatz et les toits de Vienne est imprenable !
Si vous en avez le courage, éloignez-vous du centre ville pour aller admirer au 6ème arrondissement la Maison aux Majoliques, unique en son genre. Elle s'épanouit dans un éclat de couleurs remarquable et de nombreux détails architecturaux très peaufinés, autant la façade aux carreaux de céramique que les balcons galbés de fer forgé et les cages d'escalier aux rampes somptueuses. Dans le 4ème arrondissement, vous pourrez contempler le Bâtiment Sécession de style Art Nouveau et sa coupole dorée représentant des feuilles de lauriers enchevêtrées de manière à former une boule. Tout près, l'Église Sankt Karl Borromäus Karlskirche, église baroque la plus majestueuse de Vienne, arbore notamment ses deux étonnantes tours torsadées. Elle domine la Karlplatz, dont la superbe bouche de métro est à elle seule un véritable trésor d’architecture de style Art Nouveau, aux courbes et aux contours très peaufinés.
Belvederegarten se situe dans un vaste jardin à la française parsemé de fontaines et de statues admirables de diversité et d’originalité.  Il se compose de deux édifices d’une grande richesse architecturale, particulièrement le Belvédère Supérieur, très baroque et chargé en décorations et finitions. Fort de ses deux étages, il domine la ville et offre une vue imprenable sur les jardins. Pour autant, le Belvédère Inférieur n’est pas en reste et séduit par ses fresques aux plafonds et ses trompe-l’œil. Il dispose de nombreuses salles ayant chacune leur style et leur personnalité. Il comprend également une orangeraie. L’ensemble jouit d’une collection d’œuvres d’art d’autant plus abondante  et diversifiée qu’elle s’étend de l’époque médiévale à l’époque contemporaine.
Enfin, il serait dommage de ne pas prendre une demi-journée afin de visiter Schönbrunn, le « Versailles viennois ». Le site est éloigné du centre et il convient de s'y rendre en voiture ou encore mieux : en transports en commun, le plus simple étant le métro (U-Bahn). Le complexe architectural est très dense et très varié, le jardin à la française très étendu. Par contre, si vous voulez visiter le palais, vous devrez vous acquitter de la somme de 10,50 euros.
Si vous vous rendez à Vienne en voiture, sachez que la circulation est globalement fluide. Par contre, le stationnement est payant et parfois à temps limité dans le centre ville, notamment, du 1er au 9ème arrondissement. Pour notre part, nous avons préféré nous garer notre véhicule de location dans un autre arrondissement éloigné de notre hôtel (en l'occurrence le 20ème) et faire l'effort de marcher plutôt que de payer une somme conséquente.

Burgenland, Styrie et Carinthie

Entre Vienne et Graz, nous avons fait une halte à Rust, dans le Burgenland région située aux confins de la Hongrie. Méconnue des touristes, elle jouit pourtant du climat le plus ensoleillé du pays. Petite ville pétrie de charme, Rust se situe au bord du lac de Neusiedl (Neusiedler See) ce qui en soit constitue un énorme atout. Elle est de surcroît entourée de collines et de vignes. Son centre est remarquablement préservé, et de belles maisons anciennes entourent sa splendide place centrale. De nombreux nids de cigognes en agrémentent les toits, la présence de ces oiseaux donnant de la vie à l'endroit. L'hôtel Seehotel est somptueux et jouit d'une situation privilégiée au bord du lac. Les restaurants disposent de cours très agréables. Enfin, il est possible d'acheter des produits du terroir dans les fermes.

Traversée par la rivière Mur, Graz, 2ème ville d'Autriche et capitale de la Styrie, peut s'enorgueillir d'un passé de résidence impériale. Ne vous laissez pas décourager par sa périphérie industrielle et sordide, car le centre est à lui seul un chef d'œuvre d'architecture, autant les édifices culturels et historiques (notamment l'Opéra) que les simples demeures. Graz est jeune et dynamique, à la faveur de ses quatre universités. La vie nocturne et la vie extérieure y sont trépidantes. Très ouverte sur les autres cultures et les autres traditions, elle a de surcroît un esprit novateur et original, témoin l’étonnante Ile sur la Mur (Insel in der Mur), bâtie à la faveur de la désignation de la ville comme Capitale Européenne de la Culture. Il s’agit d’un îlot à l’architecture moderne audacieuse en forme de coquille relié par deux ponts aux berges de la rivière. Elle comprend un bar que nous vous recommandons vivement ne serait-ce que pour sa décoration intérieure complètement hallucinante, et un amphithéâtre.
La forteresse Schossberg, autrefois hissée sur un promontoire dominant la ville, a été détruite et aménagée en parc. Nous nous y sommes attardés avec enchantement. La vue sur les toits de Graz est imprenable. Les escaliers y sont magnifiques mais très abrupts. Aussi le funiculaire constitue t-il une alternative idéale pour ceux qui ne se sentent pas capables de les gravir. L'impressionnante Tour de la Cloche (Glockenturm) ainsi que l'étonnante Tour de l'Horloge (Uhrturm) avec ses aiguilles inversées, font partie des rares vestiges de la forteresse. Un escalier vous conduira aux jardins Herberstein, très exotiques et idéalement exposés au soleil.
A l'instar de Vienne, il est assez difficile de s'y garer si on ne veut pas débourser une somme conséquente (à titre d'exemple, le parking de notre hôtel pourtant éloigné du centre ville nous aurait coûté la modique somme de 12,50 euros la nuit). Nous avons donc garé notre voiture gratuitement au parking du vaste centre commercial City Park situé à environ 2 kilomètres. Sachez toutefois que celui-ci a des horaires d'ouvertures bien arrêtés. Aussi convient-il de les vérifier avant d'y laisser votre véhicule.

Mariazell, petite ville styrienne située aux confins de la Basse Autriche, est célèbre pour son fameux pèlerinage. Le cadre naturel y est idyllique, parsemé d’arbres verdoyants et pleins de vie au sein d’une zone vallonnée proche de la montagne. Le centre ville est très coloré et pittoresque. L’attraction principale est naturellement la superbe et impressionnante basilique du XVIIème siècle, tant pour son intérêt historique que pour sa grande valeur architecturale. Son marché très typique ne manquera pas de vous enchanter et de vous séduire.

En revenant de la Slovénie, nous avons fait une halte d'un jour à Klagenfurt, capitale et centre culturel de la Carinthie. Située tout au Sud du pays, elle a l'avantage d'être en bordure du lac Wörthersee, à la température incroyablement douce (aux alentours de 22 degrés), ce qui en fait une destination très prisée pour les vacanciers. Sachez tout de même que l'accès au lac est payant. C'est une ville dynamique où il fait bon vivre. Le centre historique dispose d'édifices remarquables aux couleurs pastel très variées. L'architecture d'influence italienne s'épanouit dans de nombreuses cours, et de superbes places reliées entre elles par des ruelles pavées. Les principales en sont l'Alter Platz, dans une zone piétonne regorgeant d'hôtels particuliers somptueux, et la Neuer Platz et sa remarquable fontaine surmontée du dragon de Lindwurm, emblème de la ville.


Tyrol

Nous avons fait une halte de deux jours à Innsbruck, capitale du Tyrol. Nous avons immédiatement été conquis par cette ville universitaire jeune et dynamique, à l'ambiance très agréable. La qualité de vie y est indéniable, ce qui en fait une destination très prisée été comme hiver. Les nombreux cafés et restaurants du cœur de ville piétonnier sont de grande qualité.
La richesse de son patrimoine et de son architecture est remarquable. Entre style médiéval, baroque et classique, elle est d'une diversité très appréciable, mise en valeur par de superbes façades aux couleurs extrêmement variées. La ville étant entourée de sommets alpins de plus de 2500 mètres d'altitude, on a les montagnes en toile de fond où que l'on se trouve. La rivière Inn qui la traverse lui confère un attrait supplémentaire.
Nous avons séjourné à l'hôtel Weisses Kreuz, chargé d'histoire, pétri d'un charme suranné avec son mobilier et sa décoration de siècles passés, et particulièrement chaleureux.
Les édifices remarquables sont nombreux, mais s'il fallait en retenir deux, on se tournerait vers le Château Impérial Hofburg, de style gothique, à la décoration intérieure fastueuse, puis vers le Goldenes Dachl (le petit toit d'or), emblème de la ville et première résidence des Habsbourg. Il doit son nom à son toit de tuiles de cuivre dorées. Pour autant, sa magnifique façade n'est pas en reste.
Pour toutes ces raisons, Innsbruck fait partie de nos villes de cœur avec Prague et Ljubljana, et nous comptons bien y retourner un jour.

Dans le reste du Nord-Tyrol, nous avons également été séduits par le village de Rattenberg, construit autour de son château qui servit de forteresse, duquel il ne reste à présent que des ruines qui constituent toutefois une véritable attraction. De nombreux spectacles s'y déroulent en été. Plus petite ville de la région, elle a su conserver son authenticité et son charme médiéval. Elle est réputée pour son artisanat de verrerie, ses façades colorées et ses ferronneries.

Innsbruck fait partie de nos villes de coeur. Pour accéder directement à la rubrique, cliquez ici

Alpbach, village tyrolien typique, jouit d'un environnement exceptionnel. Entre prairies verdoyantes et montagnes pittoresques, le panorama est à couper le souffle. De superbes chalets, dont certains sont plutôt imposants, arborent fièrement leurs balcons aux brassées de fleurs fraîches et colorées. Il est totalement préservé, ce qui lui a permis de garder son cachet. On y est tellement coupé du monde qu'on a du mal à imaginer qu'il puisse devenir un tant soit peu urbanisé un jour, ce qui est totalement réjouissant. L'air y est pur et vivifiant. C'est l'endroit idéal pour y pratiquer la randonnée dans un cadre idyllique.

Située dans une région de lacs et de montagnes, Kitzbühel est une ville familiale qui propose diverses activités sportives été comme hiver. Mais c'est avant tout une célèbre station de ski à la renommée internationale. Malheureusement, nous n'avons pas vraiment eu l'occasion de la visiter, suite aux terribles intempéries évoquées dans la rubrique "Nos anecdotes". Toutefois, lors d'une brève accalmie, nous avons réalisé avec émerveillement que subsistait dans les petits villages de montagne autrichiens la même tradition que dans les villages slovènes : les habitants viennent honorer la mémoire de leurs morts en déposant des bougies et des lanternes sur les tombes. De plus, le cimetière y est bâti tout autour de l'église, ce qui donne également un charme.

Lienz, dans le Tyrol Oriental, est une ville de montagne animée et chaleureuse aux origines romaines. Son site archéologique est là pour en témoigner. Son centre est très peu étendu mais dynamique et riche en couleurs. L'architecture y est sobre mais agréable à regarder, et ses églises et couvents valent le détour. Ville sportive, sa spécialité est le ski de fond, discipline pour laquelle elle jouit d'une notoriété nationale.


Pays de Salzbourg

L'incontournable Grossglockner se situe à cheval sur deux régions : son versant Ouest dans le Tyrol Oriental, et son versant Est dans le Pays de Salzbourg. Au cœur du parc national de Hohe Tauern, c'est le point culminant des Alpes autrichiennes (3798m). La route qui y mène est pittoresque : champs de blé, rivières, cascades, prairies verdoyantes, avant d'arriver sur le point de vue exceptionnel qui fait face aux sommets exhibant leurs neiges éternelles, que l'on a l'impression de pouvoir toucher du bout des doigts. Les marmottes, très peu sauvages, se plaisent à s'y donner en spectacle. Par contre, le péage est abusivement élevé : 32 euros par véhicule ! Attendez vous également à subir une forte chute de la température entre le départ de la route et l'arrivée au point de vue, le dénivelé s'élevant à 1500m.

Salzbourg, 4ème ville d'Autriche, multiplie les richesses architecturales, culturelles et musicales. Son centre superbement préservé est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. La cité de Mozart (on y trouve la maison natale du célèbre musicien) peut s'enorgueillir d'un patrimoine exceptionnel. Les centres d'intérêts y sont innombrables. Sa superbe forteresse haut perchée semble veiller sur le reste de la ville bourgeoise, s'épanouissant dans de somptueux palais, des églises, des édifices baroques, sans oublier la cathédrale. D'une propreté exemplaire, on prend plaisir à flâner dans ses rues de jour comme de nuit, lorsque les lumières mettent parfaitement en valeur les superbes façades. Getreidegasse, rue la plus célèbre de la ville, est à elle seule une véritable attraction. Très animée, les boutiques s'y égrènent tout le long, arborant à l'infini une succession de vieilles enseignes de ferronnerie avec les sommets montagneux en toile de fond, photographie prise de nombreuses fois par professionnels et amateurs et on comprend pourquoi. L'ambiance y est sympathique, même si nous lui avons largement préféré celle d'Innsbruck.

Zell Am See jouit d'une situation exceptionnelle au bord d'un lac à l'eau incroyablement pure et claire. La baignade y est très agréable, mais payante comme à Klagenfurt. Le cadre est idyllique et l'endroit très prisé été comme hiver. Les montagnes et les bordées de sapin se reflètent dans la surface lisse du lac où les bateaux de plaisance naviguent en toute sérénité. Par contre, le village en lui-même n'a rien d'extraordinaire.


Haute Autriche

Linz, capitale de la Haute Autriche, est la 3ème ville du pays. Bâtie à l'origine par les romains, elle a souvent eu un rôle important dans l'histoire autrichienne. Traversée par le Danube, c'est une métropole industrielle à vocation ouvrière, mais également culturelle. Épanouie et dynamique, elle multiplie les manifestations artistiques. Elle a largement inspirée Mozart lors de son passage, puisqu'il y a composé la bien nommée « Symphonie de Linz » dans une maison qu'il est possible de visiter. Son château, dont l'histoire comporte quelques points d'ombre jusqu'à la fin du 15ème siècle, a été aménagé en musée. Son superbe centre regorge d'édifices baroques et Renaissance. La colonne de la Sainte-Trinité chère aux Habsbourg domine la belle et spacieuse Grand-Place (Hauptpaltz) du haut de ses 20 mètres. Ses deux cathédrales (Alter Dom et Neuer Dom), l'Église St-Martin et l'ancien hôtel de ville sont des trésors d'architecture. Cependant, Linz se plaît à mêler l'ancien et le contemporain avec un détachement déconcertant, et la magie opère. L'Ars Electronica Center, le Palais de la Musique (Brucknerhaus) et le Lentos Kuntzmuseum Linz en bordure du Danube (éclairé la nuit dans une succession de couleurs différentes) se fondent dans le décor sans que ce contraste ne choque. Au contraire, il intrigue et il séduit, exprimant ainsi une indéniable singularité qui ne vous laissera pas indifférent.

Hallstatt est un magnifique village en bordure de lac. Situé à flanc de montagne dans un cadre d'une beauté époustouflante, il est classé à l'Unesco comme site culturel mondial. Les balades au bord du lac et au cœur du village laissent un souvenir impérissable. Son église et sa chapelle, toutes le deux de style gothique, son site archéologique et son musée en sont les principaux centres d'intérêt. Vous pouvez compléter la visite par l'excursion des étonnantes grottes du Dachstein, où la nature a façonné au fil des siècles des concrétions hors du commun.



Publié le 24 septembre 2014