Ljubljana, «la bien-aimée»

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir

Nous n’avons pas eu le coup de foudre pour Ljubljana. Il nous a fallu le temps de saisir sa beauté intérieure pour l’adopter à vie. En effet, «la bien aimée» n’a rien de tape à l’œil, et c’est ce qui fait son charme et sa singularité. Elle est douce, discrète et attachante, ce qui rend ses élans ponctuels de ferveur d’autant plus surprenants et agréables. Comme les gens qui l’habitent, elle n’est que simplicité et sincérité dans sa façon d’être. On y croise des sourires légers et vrais, une ambiance bercée de bonheur et de romantisme, une douceur de vivre telle qu’on est envahi par un indicible sentiment de bien-être.
Capitale à taille humaine, elle se découvre et se redécouvre à pied ou à vélo. Et dès lors qu’on s’est laissé séduire, on éprouve un besoin d’y revenir régulièrement tant on se sent lié à elle.


Tromostjove – Ajdovščina – Tabor

Le Triple Pont, œuvre aussi originale qu’esthétique, fut bâti par l’architecte local Jože Plečnik. Ses escaliers conduisant aux quais et ses colonnes lui confèrent un style vénitien. Son alignement avec l’Église Franciscaine de l’Annonciation et sa façade couleur corail constitue l’image d’Épinal de la ville.
Entre les deux, la toute ronde Place Prešeren est souvent le lieu de rendez-vous des locaux et le point de repère des visiteurs. C’est au cœur de celle-ci que se déroulent la plupart des spectacles. En vous dirigeant vers la rue Čopova, vous apercevrez une superbe maquette de la ville tout en bronze, aussi utile qu’esthétique puisqu’elle pourra éventuellement vous aider à vous repérer.
L’Avenue Miklošičeva vaut à elle seule une visite : le style Secession – dérivé de l’Art Nouveau – y est à l’honneur. La finesse des ornements et la diversité des couleurs sont remarquables. Le centre commercial Galerija Emporium (anciennement Centromerkur), le Grand Hotel Union et la Banque Coopérative Zadružna avec ses mosaïques colorées en sont les exemples les plus significatifs.
Autre œuvre emblématique de Ljubljana, le Pont aux Dragons permet de traverser la Ljubljanica afin de rejoindre la Place du Marché.
 
 
À voir :

  • Triple Pont
  • Église Franciscaine de l’Annonciation
  • Pont aux Dragons
  • Musée Ethnographique
  • L’Avenue Miklošičeva
  • Quais de la Ljubjanica



Ljubljanski Grad - Stara Ljubljana – Prule

Mélange de styles et d’époques, le Château de Ljubljana haut perché, propose une vue plongeante sur la ville et les alentours. Il se situe dans un cadre à la fois verdoyant et ombragé. Il est plutôt agréable à visiter. Cependant, on peut regretter la présence à l'intérieur de structures métalliques de protection, notamment des balustrades à câbles. Le choix de matériaux se mariant davantage avec la pierre, tel que le bois, aurait été plus judicieux. Pour le rejoindre, deux possibilités s'offrent à vous : le funiculaire ou la montée à pieds pour les plus courageux.
La Cathédrale Saint-Nicolas, bijou baroque hérité des Habsbourg, comprend également des influences italiennes, le tout dans une harmonie remarquable. Vous retrouverez également cette touche transalpine tout près sur la Fontaine des Trois Rivières de Carniole de Francesco Robba.
Stari trg, cœur animé et coloré de la Vieille Ville, arbore de superbes demeures de style Rococo. La place est avec les quais de la Ljubljanica l’endroit préféré des locaux et des touristes pour flâner ou refaire le monde autour d’un verre ou d’un repas en terrasse.
 
 
À voir :
 

  • Château de Ljubljana
  • Cathédrale Saint-Nicolas
  • Fontaine des Trois Rivières de Carniole
  • Place du Marché Central avec ses colonnes et portiques
  • Stari trg
  • Quais de la Ljubjanica



Tivoli – Mirje – Krakovo – Trnovo

Le Parc Tivoli est un espace vert de 5 ha au cœur de la ville. Il comprend un château et sa galerie d’art moderne, des sculptures, des installations sportives et des jeux pour enfants. Une maison néoclassique renferme le Centre international d’art graphique.
En vous dirigeant vers les quais de la Ljubljanica, vous rencontrerez de nombreux édifices religieux ou culturels, des demeures au charme cossu et suranné, le tout dans une diversité de styles et de couleurs. La Place Kongresni en est un bel exemple. L’Université étant toute proche, l’ambiance y est jeune et dynamique.
En vous éloignant du centre ville le long de la Ljubljanica en direction des quartiers Trnovo et Rudnik, vous rejoindrez le Canal de Gruberjev, affluent de la rivière. La partie des berges qui fait face au jardin botanique est l'un des lieux favoris des jeunes locaux et des étudiants qui aiment s'y retrouver à partir de la tombée de la nuit. L'ambiance y est agréable et détendue. Un soir de juin 2012, nous avons pu voir avec amusement l'un d'entre eux chevaucher sur l'eau une drôle de machine qu'il avait fabriquée lui-même : un vélo avec un tonneau soudé à la fourche qui lui permettait de flotter, et deux autres tonneaux à l'arrière munis de petites pales reliées au pédalier. C'était l'attraction de la soirée.
L’étonnant quartier maraicher de Krakovo – qui fournit certains produits du marché quotidien - est très prisé des artistes et des architectes. On y trouve les ruines de la Cité Emona.
 


 
À voir :
 

  • Parc Tivoli
  • Monastère Orthodoxe Serbe
  • Opéra
  • Parlement
  • Kongresni trg et Philarmonique Slovène
  • Église des Ursulines de la Sainte Trinité
  • Bibliothèque Nationale et Universitaire
  • Quartier maraicher de Krakovo
  • Maison de Jože Plečnik
  • Ruines de la Cité Emona
  • Quais de la Ljubjanica
  • Berges du Canal Gruberjev

Publié le 24 septembre 2014